Laser

Fév. 5, 2010. Pendant les 15 dernières années, le laser s’est beaucoup développé. Bien que controversé en termes de rentabilité sanitaire, car l’inversion initiale est très importante et nécessite du personnel très qualifié, le laser chirurgique permet une plus grande précision et propreté dans les incisions car le chirurgien effectue des coupes très superficielles, jusqu’à 50 fois moins profondes que celles d’un bistouri électrique, endommageant donc de façon minime les tissus alentours, ce qui permet une chirugie moins lourde et un postopératoire géneralement moins douloureux.

Il existe plusieurs types de laser:

Hay diferentes tipos de láser

Le laser de CO2, de dernière génération se transmet à travers des miroirs et ne peut traverser les fluides. Il est d’usage superficiel et coupe de façon très précise et très propre, bien qu’ayant une faible capacité de coagulation.

Le Laser à holmium YAGcoagule très bien mais au niveau des coupes, il est très profond et brûle les tissus. Il traverse les fluides et se transmet par fibre optique.

Le Laser à argon s’emploie dans des cas presque identiques au précédent, mais si l’intervention se fait sur des structures organiques très fines, puisqu’il est moins dangereux pour les tissus alentours.

Enfin, les Dye Laser répondent à des impulsions d’une couleur, dans ce cas le rouge. Ils s’utilisent principalement pour traiter des tumeurs vasculaires, angiomes et taches de naissance.

La chirurgie laser s’utilise pour toutes les hémorroïdes qui ne sont pas visibles, donc internes, et implique stopper le flux sanguin en brûlant les veines transportant le sang, grâce à un dispositif spécial.


Gangez 5€ de bienvenue! Inscrivez-vous et profitez dès à présent des 5€ de réduction et de beaucoup d'autres offres.